GENDER NEWS

GENDER QUOI ?

Qu’est-ce qu’une personne Genderless ?

Genderless ou Genderfluid est un mot devenu très populaire notamment dans l’industrie de la mode. Or ce mot reste pour beaucoup, un terme indéfinissable voir très flou.

Pour comprendre ce terme, il faut tout d’abord différencier la notion de « sexualité » et de « genre ». Et de fait c’est deux notions totalement différentes. Alors qu’une se réfère à l’orientation sexuelle de l’individu, l’autre se réfère au genre « féminin » ou « masculin » voir « agender » de la personne (personne s’identifiant à aucun genre). Résultat qu’on soit homosexuel ou hétérosexuelle, on peut être genderfluid. A noter un élément très important être « transgenre » n’est pas un genre.

Petit Recap:  

Genderfluid : Se dit d’une personne dont le genre oscille entre la masculinité et la féminité

Non binaire : Se dit d’une personne dont l’identité de genre ne correspond ni aux normes du masculin ni à celles du féminin.

Cisgenre : se dit d’une personne dont l’identité de genre (masculin ou féminin) correspond au sexe avec lequel elle est née. C’est le contraire d’une personne transgenre.

Transgenre : Se dit d’une personne dont l’identité de genre n’est pas en adéquation avec le sexe assigné à sa naissance.

Attention, être genderfluid n’est pas synonyme d’indécision. Le genre se définit au jour le jour, au gré des humeurs voir de l’histoire de l’être concerné. Il faut savoir que le genre tout comme l’âge est une construction sociale. Donc naturellement, cette dernière est remise en question et bosculée de plus en plus, notamment par les jeunes.

D’ailleurs comment définit-on-on le genre masculin ? En Corée du Sud, un homme portant du mascara n’est pas taggué d’être « genderfluid ». On ne parle pas non plus d’homme faisant preuve de féminité. C’est juste un « homme ».

Face à tous ces questionnements, on n’est pas surpris que 22% des Français entre 18 et 30 ans ne se sentent ni homme ni femme. Ces derniers se disent neutres, genderfluid, a-genres, ou non-binaires. 13 % des 18-30 ans interrogés, eux ne s’identifient pas comme hommes ni femmes. Loin d’être un phénomène de mode, le mouvement genderless et agender, nous rappelle plus que jamais la complexité qui entoure le mot « genre ».

Source : https://www.20minutes.fr/societe/2216083-20180221-no-gender-non-binaire-gender-fluid-nouvelles-identites-genre-bousculent-societe